Au carrefour des histoires

Allemagne – France – Algérie

Le projet

Parfois les histoires se rencontrent, parfois elles se déroulent à des temps et des lieux différents mais elles créent un héritage commun. Nous voulons nous rencontrer autour de cet héritage que nous a laissé l’Histoire et partager nos histoires autour des migrations à Marseille, des frontières à Berlin et des révolutions à Oran.

En effet, nous avons souvent l’impression que l’histoire est un sujet de communion et de débat qui passionne les jeunes, tout particulièrement quand il se fait entre personnes originaires de nations qui se sont croisées, affrontées ou alliées. Avec Graine De Paix (Oran/Algérie) et Une Terre Culturelle (Marseille/France) nous partageons cette expérience et pensons que le dialogue entre jeunes peut réellement participer à rapprocher ces nations qui partagent, en plus de leur histoire commune, un héritage culturel.

Lors de ce projet nous voulons travailler autour de l’héritage historique et culturel à travers les villes qui nous accueilleront :

  • Marseille : une ville cosmopolite qui est depuis toujours un carrefour migratoire euro-méditerranéen. Son port est symbole des flux de migration.
  • Berlin : a été au cœur de l’histoire de la seconde guerre mondiale et de la guerre froide. Elle a longtemps été coupée en deux et son mur était en plus d’être la frontière intérieure allemande, une séparation physique, culturelle et politique.
  • Oran : a vécu plusieurs périodes de colonisation – ottomane, romaine, espagnole, française – et son architecture en est l’héritage. La ville d’Oran est aussi un lieu de révoltes et de révolutions avec un patrimoine historique lourd.

Nous voulons travailler les différents thèmes de l’échange à travers différents médias sur les trois semaines du projet afin de créer une continuité du travail de mémoire et du patrimoine commun des trois pays partenaires. Nous avons pour but de présenter le résultat final lors d’une soirée publique afin de toucher un plus large public et créer de l’attention sur le travail interculturel de jeunesse ainsi que sur le travail de mémoire.

Enfin, pour favoriser l’échange interculturel tout au long du projet, une traduction en français, allemand et en arabe sera proposée de manière systématique. C’est est important pour que tout le monde puisse s’exprimer dans sa langue forte sans être limité-e dans ses expressions par la difficulté de parler dans une langue étrangère. Les animateurs-trices linguistiques et interprètes seront aussi disponibles dans les temps informels pour faciliter la communication, cependant ils-elles incitent tout le monde à trouver des moyens de communication de manière autonome en coopération avec leurs homologues des autres pays.

Les dates et lieux

Phase I:Marseille – dates à confirmer
Phase II:Berlin – dates à confirmer
Phase III:Oran – dates à confirmer

Les participant-es

Ce projet s’adresse aux jeunes de 15 à 25 ans qui ont peu accès aux programmes de mobilité internationale et qui sont motivé-es à rencontrer des jeunes des pays partenaires. Chaque groupe passera les trois phases du projet ensemble. Nous souhaitons avoir une diversité des profils afin de combiner les différentes compétences nécessaires à la réalisation du projet au sein du groupe. Il est également important pour nous d’avoir une diversité culturelle et sociale au sein de chaque groupe national. Il n’est pas demandé aux participant-es d’avoir des connaissances linguistiques avancées car dans les temps formels de l’échange nous travaillons avec des interprètes.

Par pays partenaire, 8 participant-es seront présent-es à cette rencontre.