#Europe Jeunes@réseauxsociaux

Allemagne – France – Bosnie

Le projet

Ce projet qui se déroule en trois phases (une phase dans chaque pays participant : Marseille en France, Sarajevo et Goražde en Bosnie puis Berlin en Allemagne) a pour objectif de rendre les participant-es conscient-es du monde virtuel qui les entoure et quels comportements sont appropriés dans cet environnement. 

Internet est un outil devenu indispensable dans notre quotidien et joue un rôle très important dans la vie des jeunes. Nous voudrions à travers ce projet prendre un peu de recul sur le monde virtuel et ses réseaux sociaux et interroger nos comportements et nos discours virtuels. Il est nécessaire que les utilisateurs-trices soient conscient-es de l’ampleur que peut prendre l’activité sur les médias sociaux pour pouvoir s’en servir de la bonne manière. En effet, Internet et ses réseaux sociaux se sont développés vers des plateformes de discussion, d’expression et de partage – non censurés, non vérifiés. Ce sont des espaces qui peuvent favoriser et amplifier des discours de haine et le cyber-harcèlement.

Bien que le thème principal de ce projet soit la jeunesse et les réseaux sociaux, nous travaillerons aussi autour de l’Europe tout au long des semaines d’échanges. Ce projet est censé être dédié à la rencontre et la compréhension de l’autre et de l’inconnu pour contribuer au travail de l’Europe qui cherche à créer un vivre-ensemble en paix dans sa population si diversifiée mais encore trop séparée. Notamment aujourd’hui, l’époque dans laquelle d’anciens membres de l’Union Européenne quitte cette communauté pendant que d’autres aspirent à y entrer, l’échange fait vivre aux jeunes le sentiment d’un continent en collaboration et réconciliation dans l’objectif de leur apprendre que l’ouverture d’esprit nous mènera plus loin que la fermeture des frontières. 

Comme résultat matériel de ce projet, nous allons concevoir un réseau social alternatif et y intégrer le reportage sous forme de bande dessinée, un style inventé par le journaliste Joe Sacco qui a publié entre autres un livre sur le massacre à Goražde lors de la guerre de Bosnie dans les années 90. Avec l’aide d’expert-es, nous allons reprendre son style et formuler notre vision d’une Europe qui s’émancipe de toutes formes de populisme. Ce travail artistique sera un fil rouge au cours des trois phases. Enfin, nous souhaitons rendre ce résultat public afin de toucher un plus large public ainsi que l’entourage des jeunes participant-es du projet.

Cette rencontre de jeunes permettra à ceux et celles qui en sont le plus éloigné-es d’élargir leurs horizons, étant encouragé-es à aller vers l’autre. Des activités diverses constitueront le programme de l’échange : des animations linguistiques, des sessions de discussions sur les comportements virtuels, des activités de partage de visions d’Europe, des visites interactives pour comprendre l’histoire et le lien entre le populisme, la violence verbale et la guerre ainsi que des sessions de création artistique autour de l’influence des images sur des discours sociétaux. 

Les dates et lieux

Phase I:Marseille – dates à confirmer
Phase II:Sarajevo et Goražde  – dates à confirmer
Phase III:Berlin – dates à confirmer

Les participant-es

Ce projet s’adresse aux jeunes de 15 à 18 ans qui ont peu accès aux programmes de mobilité internationale et qui sont motivé-es à rencontrer des jeunes des pays partenaires. Chaque groupe passera les trois phases du projet ensemble. Nous souhaitons avoir une diversité des profils afin de combiner les différentes compétences nécessaires à la réalisation du projet au sein du groupe. Il est également important pour nous d’avoir une diversité culturelle et sociale au sein de chaque groupe national. Il n’est pas demandé aux participant-es d’avoir des connaissances linguistiques avancées car dans les temps formels de l’échange nous travaillons avec des interprètes.

Par pays partenaire, 8 participant-es seront présent-es à cette rencontre.